Actualité

NOUVELLE ADRESSE AUX VERTUS ENVIRONNEMENTALES : LA PETITE BOUTIQUE DE SAINT-LEU. UNE COBOUTIQUE ASSOCIATIVE, OÙ DÉCOUVRIR ARTISTES, ARTISANS ET CRÉATEURS LOCAUX. Son nom inscrit à la craie sur le trottoir invite à franchir la porte. La Petite Boutique de Saint-Leu, nichée depuis le 7 mai au cœur du quartier, dépend des Jardins de Saint-Leu. L’association collabore avec de nombreuses autres structures locales et à valeur environnementale ajoutée. Fabrications artisanales et produits avec des matériaux recyclés donnent à ce local de 18 m2 une touche de nature et de fantaisie. La Fabrique des créateurs y propose objets en céramique, peintures sur porcelaine, cartes postales, tableaux ou encore bijoux, comme ceux de La Mauvaise Graine, en lin et laine de mouton de la baie de...
19/06/2018   par CD
SPÉCIALISÉE DANS LES SYSTÈMES DE SÉCURITÉ, TOUT RÉUSSIT À L’ENTREPRISE AMIÉNOISE KIECE. ELLE FIGURE EN BONNE PLACE DANS LE PALMARÈS DES ENTREPRISES À LA PLUS FORTE CROISSANCE. Exactement 350. C’est le nombre de caméras de vidéosurveillance que va installer la société Kiece dans la Métropole amiénoise. « Nous venons de remporter le marché public », précise Nicolas Flicourt, son dirigeant. Implantée dans l’espace industriel nord, l’entreprise, spécialisée dans l’installation et la maintenance d’équipements de sécurité – vidéosurveillance, contrôle d’accès, sécurité incendie, détection d’intrusion –, affiche une croissance vertigineuse. L’aventure a débuté en 2013, quand Nicolas Flicourt, après onze ans aux services d’une grande...
19/06/2018   par CD
L’AMIÉNOIS JULIEN LABESSE EST REVENU DANS SA VILLE NATALE POUR FONDER LA BRASSERIE AMBIANI. DÉGUSTATION DE SES TROIS PREMIÈRES CRÉATIONS. Après le Texas, l’Australie, l’Angleterre et Paris, l’Amiénois Julien Labesse revient chez lui. Ancien ingénieur dans l’industrie pétrolière, il utilise dorénavant ses compétences à brasser de la bière. Il a déjà créé trois recettes 100 % artisanales inspirées par le patrimoine culturel et historique amiénois. Un amour pour sa ville natale qui lui fait reverser 10 % de ses bénéfices à des associations locales. « Je voulais commencer par un clin d’œil à la cathédrale. J’ai donc imaginé la 1220 en référence au début de sa construction. C’est une bière ambrée trappiste aux saveurs toastées et aux arômes de...
19/06/2018   par CD
ORTHO ROBS, SPÉCIALISTE DE LA PROTHÈSE, S’IMPLANTE À PROXIMITÉ DE L’HÔPITAL SUD ET INAUGURE SES NOUVEAUX LOCAUX LE 6 JUILLET. « Quand l’entreprise est arrivée à Amiens en 2012, elle comptait un seul salarié ! se remémore Matthieu Robinet, créateur d’Ortho Robs. C’était l’un de mes jeunes apprentis formés dans la société mère Orthéa Innovation située à Rouen. » Six ans plus tard, l’entité amiénoise compte neuf employés qui fabriquent prothèses et orthèses : « La prothèse compense l’absence d’un membre, l’orthèse pallie la fonction déficiente », explique le dirigeant. Travaillant en collaboration avec le CHU et l’APF France Handicap, la jeune équipe de spécialistes conçoit des appareillages sur mesure. « Nous sommes les seuls à...
18/06/2018   par CD
Il nous a ouvert les portes de L’Aubergade à Dury, de retour de New Dehli où il a régalé l’ambassade de France de cidre picard, de Saint-Jacques, d’une flamiche revisitée et de pétales de rose cristallisés qu’il a transportés dans son bagage à main. À 50 ans, cet ambassadeur de la cuisine française, passé chez Delaveyne et Robuchon, par Las Vegas, le Brésil et la Bourgogne, est le seul chef d’Amiens Métropole étoilé au Michelin. Une étoile revenue dans sa Picardie natale où il brille depuis 2005. Son monument Il avait peur de faire cliché : la cathédrale pour incarner “son” Amiens. Mais pourquoi nier l’évidence. Éric Boutté n’y met rien de religieux. Ce mordu de photographie lie sa passion pour NotreDame à la lumière. « Quand elle transperce les...
18/06/2018   par CD
UNE PREMIÈRE À AMIENS : MI-MAI, VERALTY OUVRE SA SALLE DE RÉALITÉ VIRTUELLE. AVEC DES JEUX, BIEN SÛR, MAIS PAS QUE. En cette fin avril, Maxime Marey et Florian Wattier posent leurs casques au 1, rue Henri-IV, dans 180 m2 . Rien avoir avec les motos : ces deux associés trentenaires ouvrent une salle de jeux consacrée à la VR, la réalité virtuelle. « J’étudie depuis longtemps cette technologie, raconte Maxime Marey (photo). J’ai vite senti l’énorme potentiel. Des salles VR ouvrent un peu partout, mais il n’y en avait pas ici. Alors nous sommes venus ! » Ou plutôt revenu dans le cas de Maxime, ancien étudiant à Amiens. La VR, c’est un casque avec écran. L’utilisateur, immergé, joue en bougeant – la tête, le corps. Fini la TV et les manettes, on est dans le...
18/06/2018   par CD
Leader mondial du marché des centres d’affaires depuis vingt-cinq ans avec 2,7 millions de clients, Régus pose ses bagages à Amiens. Implantée dans 120 pays, cette société fondée à Bruxelles et cotée à la Bourse de Londres a signé un accord avec la SNCF en 2011 afin d’installer ses espaces de travail flexibles dans ses locaux. « Une situation idéale pour les ultranomades, qui entre deux déplacements ou une correspondance ont besoin de bureaux et d’une connexion quelques heures mais aussi pour les locaux – startups, petites, moyennes ou grandes entreprises – qui peuvent s’installer chez nous », décrit Christophe Burckart, directeur général de Régus France. Le 47, place AlphonseFiquet accueille donc depuis le 5 avril le sixième centre Régus Express basé dans...
18/06/2018   par CD
LA MISSION LOCALE DU GRAND AMIÉNOIS SUSCITE CHEZ LES JEUNES L’ENVIE DE SE TOURNER VERS LES MÉTIERS DE DEMAIN, EN LIEN AVEC L’ÉCONOMIE DU TERRITOIRE. Orienter vers les secteurs d’avenir. Essentiel pour les 450 Missions locales qui maillent le pays. Celle du Grand Amiénois aide les 16- 25 ans, diplômés ou non, à identifier un secteur professionnel, tout en développant leur autonomie dans la recherche d’emploi. Grâce aux liens et partenariats tissés avec 2 500 entreprises du territoire, la Mission locale insertion formation emploi (Mlife) du Grand Amiénois informe de manière efficace et concrète sur les filières qui embauchent comme la logistique, avec notamment l’arrivée récente d’Amazon, ou encore l'industrie. « Valoriser les réussites locales et répondre aux...
18/06/2018   par CD
Barbier, massage, sport… les hommes pensent aussi à leur bien-être. Un constat qui a poussé Cédric Peltier à créer un institut de beauté rien que pour eux. « J’ai eu cette idée après mon CAP esthétique en 2015 », raconte le trentenaire. C’est en travaillant dans deux grandes enseignes spécialisées que l’Amiénois remarque le manque de produits et services pour hommes. Il décide donc de se lancer en ouvrant Bien être au masculin, boulevard Pasteur, à deux pas du Cirque Jules-Verne. Son institut propose épilations, soins du visage 100 % bio ainsi que des forfaits pour les futurs mariés et des prestations pour les sportifs. Côté boutique, il vend une large gamme de sous-vêtements de luxe. « Même si certains ont encore du mal à pousser la porte, les hommes sont...
18/06/2018   par CD
L’ENTREPRISE AGECO, AGENCEUR SUR MESURE, DÉBUTE SON ACTIVITÉ À AMIENS. MAIS LE GROS DE SA PRODUCTION SE LANCERA CET ÉTÉ DANS 5 000 M2 DE L’USINE WHIRLPOOL. À LA CLEF : 40 EMPLOIS. Petit à petit, Ageco fait son nid. Antoine Gerard-Shine et François Company, directeurs associés, ont lancé il y a sept ans leur concept d’agencement sur mesure pour magasins, hôtels, commerces ou particuliers. Leur point fort ? Tout faire avec le client, sur place, en tablant sur la réactivité et les nouvelles technologies. « Nous n’avons pas de catalogue. Le catalogue, c’est notre tête », assurent-ils. Pour mieux visualiser les agencements, Ageco est même passé à la réalité virtuelle. Organisation de l’espace, mobilier, décoration : bois et métal sont leurs principales...
18/06/2018   par CD
ARRIVÉ À AMIENS EN 1982 POUR FUIR LA GUERRE DU LIBAN, CE CHANTRE DE L’HOSPITALITÉ MET DÉSORMAIS TOUS SES PLATS DANS SON PREMIER RESTAURANT, LA BRAISIÈRE DE GABY, PRÈS DUQUEL IL IMAGINE UN JARDIN D’EDEN DE LA CONVIVIALITÉ. Il nous reçoit à 14h, déçu qu’on refuse son coup à boire ou son invitation à manger. Gêné, aussi, que ce soit au milieu des cartons de déménagement. Car on n’ira plus “chez Gaby”, place du Beffroi. Gaby se concentre sur La Braisière, chaussée Jules-Ferry, son premier restaurant lancé en 2005 et rend les clefs du Mezzé ouvert il y a dix ans, du nom de ces assortiments de houmous, de caviar d’aubergine, de taboulé menthe-persil, de laban bi khiar (sauce yaourt et concombre) servis en ramequin. « J’ai été le premier à instaurer le...
18/06/2018   par CD
À LA TÊTE DU GROUPE DE RECHERCHE EN PHARMACOTECHNIE PÉDIATRIQUE AU CHU AMIENS-PICARDIE, JEAN-MARC DUBAELE EST UN INVENTEUR INFATIGABLE, TOUJOURS EN QUÊTE DU MÉDICAMENT DE DEMAIN. Ma passion, c’est mon travail. » À 52 ans, Jean-Marc Dubaele peut être fier du chemin parcouru. Celui qui se rêvait anesthésiste réanimateur ne regrette pas d’avoir embrassé la carrière de pharmacien hospitalier. Il est à la tête de l’unité de fabrication de médicaments du CHU Amiens-Picardie, ainsi que coordonnateur du Groupe de recherche en pharmacotechnie pédiatrique (Grepp). Son amour de la médecine, il le tient d’une mère gynécologue obstétricienne, devenue médecin légiste à la fin de sa carrière. « Elle exerçait à la fois à Tourcoing et à Dunkerque. C’était une...
18/06/2018   par CD