LE FUTUR DU BTP S’INVENTE A AMIENS

LA STARTUP AMIÉNOISE H-EQUITIES BOULEVERSE LE SECTEUR DU BÂTIMENT AVEC LE BOPTI, UNE CRYPTOMONNAIE LANCÉE SUR LE MARCHÉ MONDIAL. ELLE VISE TROIS MILLIONS D’UTILISATEURS D’ICI SIX ANS.

 

Des investisseurs aux quatre coins du monde

 

Prononcez “bi”opti. Le Bopti est une nouvelle monnaie virtuelle (ou cryptomonnaie) qui fonctionne sur le principe du Bitcoin. Cette innovation a été lancée par l’Amiénois Sébastien Horemans le 10 novembre pour « fidéliser sur les cinq continents les 35 000 utilisateurs de Batopti, notre application dédiée aux entreprises du BTP, indique son créateur. On espère atteindre plus de 100 000 utilisateurs d’ici quelques semaines et jusqu’à trois millions en 2024. Le Bopti sera un moyen pour les artisans de récompenser leurs clients qui pourront l’utiliser pour des achats en ligne ». À la tête des startups amiénoises H-Equities (conseil en gestion d’affaires) et H-Iapps (développement d’applications numériques), qui ont toutes deux élaboré la nouvelle monnaie, Sébastien Horemans espère conquérir un marché de la construction évalué à 15 500 milliards de dollars en 2030. « Le secteur du bâtiment va exploser en Chine, en Inde et aux États-Unis », prévoit-il. L’enjeu est donc colossal pour l’essor de la cryptomonnaie amiénoise. La valeur du Bopti est égale à 0,27 centime d’euro. Lors du lancement de la levée de fonds en ligne, H-Equities a émis 200 millions de tokens (jetons en français) à échanger contre la cryptomonnaie et estime à 1,5 milliard le besoin d’ici 2021. Les Bopti seront ensuite livrés à partir du 23 décembre. Parmi les premiers investisseurs recensés jusqu’en Russie et en Corée du Sud, on compte Groupama Paris Val-de-Loire, leader des compagnies d’assurances en Europe et en Chine. Également dans les rangs, la startup amiénoise Équipements à partager (JDA#840). Pour Kévin Legault, son fondateur, « ce système de fidélisation complète notre activité ». Dès 2018, le réseau Batopti pourra rémunérer ses membres en Bopti. Le monde du BTP vit sa révolution. Et elle commence à Amiens.

 

Auteur : Ingrid Lemaire

18/12/2017 par CD

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

JEUDI 12 AVRIL DE 9H30 À 16H 100 mini-entrepreneurs, accompagnés par Entreprendre Pour Apprendre …
09/04/2018 par CD
L’univers sans limite de l’Aéronautique est plein de surprises… Vous ne saviez pas encore ce que …
24/05/2018 par CD