Aller au contenu

De l’encre à l’écran

« Les Amiénois peuvent être fiers de Jules Verne »
© Rocambole

 

Pour pouvoir lire sans s’encombrer, on connaissait déjà le livre de poche. Mais François Delporte, né à Amiens il y a vingt-huit ans, a vu plus loin. Comme nos poches sont aujourd’hui occupées par nos smartphones, il y a fait rentrer la littérature. Parce que l’on peut aimer la lecture tout en étant ancré dans son époque, François Delporte a voulu adapter à sa passion ce qu’il voyait se développer dans d’autres domaines (la musique, la télé) via le streaming. Une sorte de « Netflix littéraire » qui ambitionne de faire lire davantage les Français grâce à leur téléphone. Son appli a pris pour nom Rocambole – héros d’un roman-feuilleton adapté en série télé dans les années 60 – et a séduit plus de 50 000 utilisateurs à ce jour. Comme sur Netflix, ils y trouvent des séries originales, découpées en épisodes à parcourir en cinq minutes.

 

L’ENVIE D’ENTREPRENDRE
Comment lui est venue une telle idée ? François Delporte raconte qu’il voulait « tout simplement créer le métier de [s]es rêves : un entrepreneur qui propose quelque chose à tous les francophones ». Le diplômé d’école de commerce, parti à l’adolescence à Lyon sans jamais oublier les hortillonnages, travaille d’abord dans le monde de l’entreprise et de la finance. Un monde de sigles compliqués et d’anglicismes – venture, business, blockchain… – bien loin de la poésie, mais que se doit de maîtriser un créateur de startup. Analyser les leviers de croissance, les facteurs de succès des entreprises, tout cela lui aura été utile au moment de monter son projet. « J’ai vu l’envers du décor. Je suis passé ensuite de l'autre côté de la barrière. Je me suis rendu compte que l’argent ne pouvait pas régler tous les problèmes. J’ai fini par créer Rocambole en juin 2019 », raconte François Delporte, actuellement occupé à recruter de nouveaux collaborateurs.

 

RÉACTIVER L’IMAGINAIRE


Rocambole, c’est à la fois de la littérature, du numérique et de l’éducation. François Delporte aime que les utilisateurs de son application reprennent le contrôle de leur temps libre en le consacrant à un divertissement actif, à une réactivation de l’imaginaire. Le sien, il l’a forgé à lecture d’Alexandre Dumas… et d’un certain Jules Verne. « Les Amiénois peuvent être fiers de lui tant ses œuvres sont passées à la postérité. C’est son Voyage au centre de la terre qui m'a le plus marqué : cette juste combinaison d'éléments scientifiques et d’invention a déclenché ma soif d'aventures, alimenté mon imagination. » Et il en fallait pour inventer ce mode de lecture, adapté aux transports, aux salles d’attente… Pour cette nouvelle façon d’écrire, Rocambole déniche des talents, son catalogue étant 100% original. L'application mobile met à disposition cinq séries propose un abonnement pour une lecture en illimité. L’ambition de Rocambole ? Devenir le leader européen de la lecture en streaming. Le conseil de François Delporte ? « Continuer de lire : c'est notre liberté la plus précieuse. »

Partager sur