ELLES VONT MARCHER BEAUCOUP MIEUX, FORCEMENT !

FRÉDÉRIC MERCIER VIT UNE HISTOIRE D’AMOUR AVEC LA 2 CV. JUSQU’À CRÉER DEUCH CONCEPT, GARAGE CONSACRÉ À 100 % À LA CÉLÈBRE “DEUX PATTES”.

 

Une 2 CV orange d’un côté de la rue Baudrez, une verte de l’autre. Rutilantes. Difficile de rater Deuch Concept, à la frontière d’Amiens et Rivery. Frédéric Mercier (photo) y a ouvert l’enseigne en février 2018, année des 70 ans de la 2 CV. Un garage cosy, avec canapé, table basse, frigo et une carcasse sur laquelle il repart de zéro. Ce collectionneur et mécano a été atteint par « le virus de la 2 CV » il y a quinze ans, en récupérant un modèle de 1977 qu’il a retapé – l’actuelle voiture verte en vitrine, l’une de ses deux Deuchs en circulation (six autres attendent leur tour !). L’orange, elle, va bientôt repartir chez son propriétaire. Il en a fait son affaire.

 

TOUJOURS VIVANTE

 

Tel est son travail : réparer, au besoin de A à Z, des Deudeuches. Ce qui peut prendre quelques jours, ou des mois. « La 2 CV, c’est un autre rapport au temps, explique-t-il. C’est le contact avec les gens, un capital sympathie, une discussion systématique. Avec entre 80 000 et 100 000 véhicules en circulation, elle a encore de beaux jours devant elle. » Frédéric s’y emploie, ainsi qu’à transmettre le fameux « art de vivre ». Outre son activité de garagiste, il a un plan en tête : lancer une offre touristique en 2 CV dans l’Amiénois. Pour prendre le temps de regarder.

 

Auteur : Jean-Christophe Fouquet

19/06/2018 par CD

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

La Machinerie, c’est quoi ce machin ?
02/03/2020 par Antoine CAUX
Des pailles zéro déchet
02/03/2020 par Stéphanie BESCOND