Talents des cités 2020

@talents de

En 2016, au Sénat et en grande pompe, l’association Synapse Insertion, implantée quartier Val-d’Avre, recevait le prix des Talents des cités pour son action auprès des personnes éloignées de l’emploi. C’est la dernière fois qu’un projet amiénois remportait ce concours. Chaque année depuis 2002, il récompense cinq initiatives menées dans les quartiers prioritaires de la politique de la Ville à l’échelle nationale, ainsi que deux entreprises ou projets à l’échelle régionale. « Il y a deux catégories, précise Vincent Brunel du service développement économique d’Amiens Métropole. D’un côté, les créateurs d’entreprise depuis moins de trois ans implantés dans l’un des six quartiers dit politique de la Ville : Amiens nord, Étouvie, Pierre-Rollin, Condorcet, Philéas-Lebesgue, La Salamandre et Les Parcheminiers à Saint-Leu. De l’autre, ceux qui ont un projet qu’ils souhaitent implanter dans ces mêmes quartiers. »

 

600 ENTREPRISES DEPUIS 2002


Le parcours de l’entrepreneur, la viabilité économique du projet ou encore l’impact dans la vie du quartier sont autant de critères. En jeu : 2 000 € dans le premier cas, 1 000 € dans le second. « La récompense réside surtout dans la mise en lumière de l’activité de l’entreprise », accentue Vincent Brunel. Ce concours est chaperonné par le ministère chargé de la Ville et du Logement, Bpi France (Banque publique d’investissement qui accompagne les entreprises) et BGE, partenaire de La Place (Plateforme locale d’aide à la création d’entreprise) d’Amiens Métropole. Depuis 2002, 600 entreprises ont été récompensées. Cela n’empêche ni les difficultés ni les aléas. Synapse Insertion devenue Synapse 3i était placée en redressement judiciaire en décembre 2019 avant un soutien financier d’Amiens Métropole à hauteur de 50 000 €.

22/06/2020 par Antoine CAUX

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Des votes de soutien aux entreprises
20/11/2020 par Antoine CAUX
Sa boutique en ligne en 24 heures chrono
20/11/2020 par Stéphanie Bescond